Madame Vodka : un spiritueux au quinoa bio 100 % français !

Madame Vodka : un spiritueux au quinoa bio 100 % français !

Madame Vodka : un spiritueux au quinoa bio 100 % français ! 550 240 Strageco

Habituellement, la vodka est faite à base de blé, de pommes de terre ou de betteraves. Mais Cyrielle Arnold voulait faire quelque chose d’original. Elle s’est tournée vers le quinoa qui a un goût plus prononcé après distillation. Un total changement de vie pour cette maman de 2 jeunes enfants qui à l’origine travaillait dans le marketing et le sponsoring sportif dans un grand groupe bancaire à Paris. En 2018, elle rejoint, en effet, son mari à Cognac en Charentes. Après 2 grossesses rapprochées, Cyrielle a envie de se lancer rapidement dans un projet professionnel en reconversion. « Je suis à Cognac où se font de nombreux spiritueux, c’est donc assez naturellement que l’idée d’en créer un m’est venue. J’ai opté pour la vodka plus rapide à réaliser étant donné qu’il n’y a pas de vieillissement à faire. C’est plus facile pour commercialiser son produit rapidement ».

Pour s’immerger dans ce nouveau métier, Cyrielle suit une formation au Centre International Des Spiritueux (CIDS) où se trouve l’Université des eaux de vie : « ça a non seulement amélioré mes connaissances dans ce domaine, mais ça m’a aussi donné confiance en moi ». Parallèlement, elle prend contact avec des producteurs de quinoa français, des agriculteurs qui travaillent dans le bio. « Je me suis aussi rapprochée du Comptoir Français Commercial qui fait de la distillation à façon. C’est avec eux que j’ai élaboré la recette de ma vodka, après de nombreux tests en laboratoire ». Enfin, elle s’impose de faire une distillation dans un alambic charentais traditionnel, utilisé habituellement pour le cognac, ce qui donne plus de profondeur, rondeur et une belle harmonie à son produit.

Aujourd’hui, la première production est prête à être commercialisée, soit quelque 5 200 bouteilles. « Je vise principalement les marchés de l’Europe de l’Est, de l’Europe du Nord et des États-Unis, gros consommateurs de vodka ». Madame Vodka est lancée depuis mars 2019 et Cyrielle travaille sa présence sur le territoire français en sollicitant des distributeurs : « des bars de grands hôtels, des épiceries fines et des cavistes, par exemple. Mais je ne vise pas la grande distribution ». En parallèle, la jeune créatrice se penche déjà sur un gin pour donner naissance à une gamme de spiritueux français et bio !

Fiche de l’entreprise

Un conseil : il ne faut pas se poser trop de questions quand on veut se lancer. Il faut essayer pour ne pas avoir de regret. L’échec n’est pas grave, on ne joue pas sa vie.
Un chiffre : 6 mois « Il m’a fallu 6 mois pour monter le concept, la marque et réaliser des tests en laboratoire pour élaborer la recette définitive de Madame Vodka »
Un contact : Cyrielle Arnold, cyriellearnold@madame.vodka

Copyright© 2019 – Les Echos Publishing


Warning: Undefined variable $exclude_ids in /homepages/42/d196016926/htdocs/strageco/wordpress/wp-content/themes/movedo/includes/grve-blog-functions.php on line 852








    Comment sont utilisées vos données de navigation ?

    Nous utilisons différentes technologies de traceurs, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus, faciliter votre navigation et analyser le trafic. Vous pouvez si vous le souhaitez, désactiver partiellement ou totalement les données ainsi collectées.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable Google Maps.
    Click to enable/disable video embeds.
    Comme la majorité des sites internet, le site internet strageco.fr utilise la technologie des “cookies”. Un cookie est un petit fichier texte qui est déposé sur votre ordinateur pour vous fournir une navigation plus aisée. En poursuivant votre navigation, vous acceptez implicitement leur utilisation. Vous pouvez également personnaliser les données collectées en éditant les préférences de confidentialité.

    Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0